Comment donner un sens à un samedi gris…

I love your article 💜

Peut-être parce qu’il pleut… peut-être parce qu’on Instaest un samedi, enfin peut-être parce qu’en ce premier jour de septembre je n’ai qu’une envie : me poser dans mon canapé, avec mon café et ouvrir mon jolie livre du Hygge patiemment attendu pour l’acheter dans ma bouquinerie.

C’est drôle comme la météo nous donne raison parfois… Cette semaine déjà courait les premiers signes d’un été mentalement terminé: certains arbres ont commencé à jaunir, les mamans ont cité le mot “rentrée” plus de 15 fois dans la même journée, les chaussures fermées ont remplacées les sandales aux pieds manucurés, et les bloggeuses ont opté pour le filtre Valencia sur Insta…

Mais pourtant, l’été n’est pas terminé! Les merguez sont encore en spéciales chez le boucher, les parcs ne sont pas fermés et le 21 septembre n’a pas encore sonné…

C’est normal, nous changeons de cycle, tout comme la nature. Et l’envie de rentrer…

View original post 452 more words

Advertisements

Le guérisseur ne guérit pas

Nadeije Athlan

Il existe en nous ce fantasme: quelque part existe quelqu’un, quelqu’une qui a la clé de notre guérison. Cette personne SAIT ce qu’il nous faut, va nous mettre sur le bon chemin, nous donner les bons conseils, les bons produits à prendre, faire la bonne opération et voilà! Nous serons guéri.es. Comme par magie, peut-être même sans trop d’effort. Le rêve, quoi.

La demande pour les guérisseurs et guérisseuses est grande; les attentes aussi; les croyances abondent autour de la maladie et de la guérison depuis la nuit des temps, car il reste encore tant de mystères autour de ce qui nous rend malade ou de ce qui nous guérit. Shaman en tout genre pullulent, médecins “scientifiques” avec leurs preuves et leurs études, naturopathes, acupuncteur.res, ostéopathes, chiros, herboristes…médicaments, remèdes, vaccins, prières, rituels, homéopathie, allopathie, bye-bye-pathie…tout est bon. Sommes-nous réellement si loin de l’huile de serpent des charlatans ?

Le plus…

View original post 548 more words

Molly Anne Brewer Nabs 3rd in Nationwide Writing Contest

Brave Enough to Fail

Molly Anne Brewer

Molly Anne Brewer of Indiana is a new author who enjoys penning stories with fantastical and sometimes macabre twists. She grew up in a small town, the youngest of eight children in a family of musicians, writers, actors, poets and artists. She is currently working on several short story projects and a full length novel entitled ‘Collide’. She makes her home in the Midwest, which she shares with her husband, two dogs and two cats.

Molly’s  short story, entitled “The Library” is, according to one of our judges,  reminiscent of an episode of Rod Serling’s Night Gallery for folks over fifty, or an episode of Stranger Things, if you’re somewhat younger than that.   Either way, it was scary enough to grab third place the 18 years old and over category of the Brave Enough To Write, short story contest which benefits Brave Enough To Fail Inc. a 501 (C)…

View original post 28 more words

Tips for sustainable travelling

The Soul Hugger

As I’ve mentioned in my Zero-Waste living: my beginner’s journey post, each month I will focus on one area of my life where I can reduce waste. Since I was travelling through South-East Asia in February, it made sense to dedicate my efforts into becoming an eco-conscious traveler.

Below I share some practical tips for sustainable travelling that I have implemented into my habits. While most of them are rather obvious and can be applied to everyday life, it’s always useful to be reminded of ways we can help the Earth.

sustainable_travel2

Tips for sustainable travelling

Bring a reusable water bottle
A small part of my soul shrivels whenever I purchase a plastic water bottle. However, compared to my recent trip in Iceland where the tap water tastes like it’s sent from God/Thor and is filled with miraculous healing powers (or so the country’s inhabitants told me), consuming tap water in Vietnam would have left me permanently squatting above a…

View original post 860 more words